Échographie musculo-squelettique

Qu'est-ce que l'échographie musculo-squelettique ?

L'échographie musculo-squelettique est un des examens de choix pour diagnostiquer certaines affections musculo-squelettiques aux tendons ou aux muscles pour lesquelles les examens radiographiques sont non spécifiques. Il s'agit d'un examen précis et dynamique.

En cas d’infiltration, en quoi ce traitement consiste t-il? Le médicament habituellement infiltré est un dérivé de la cortisone. Il s'agit d'un dérivé d’hormone naturelle, ayant des propriétés anti-inflammatoires.

Les infiltrations sont souvent utilisées et il a été démontré qu’elles étaient efficaces pour soulager la douleur et favoriser la guérison.

L'intervention se résume à réaliser une bonne anesthésie locale puis injecter la cortisone directement à l'endroit où l'on souhaite qu'elle agisse.

Comme elle entraîne une diminution de la douleur, elle permet une meilleure efficacité de la physiothérapie par exemple. C’est pourquoi on l’utilise souvent en combinaison avec cette thérapie.

Si votre médecin décide de répéter une nouvelle infiltration, on suggère d’attendre de quatre à six semaines avant de procéder à celle-ci.

Nous vous offrons aussi la possibilité du Synvisc One. Ce médicament, utilisé lors d'infiltrations est disponible uniquement si le médecin référent l'inscrit clairement sur votre requête.

Déroulement de l'échographie musculo-squelettique

Pendant l’examen

Vous êtes couché sur la table d'examen. Le radiologiste débutera par un examen échographique. Il vous fera mobiliser l'articulation en cause.

Si une infiltration est réalisée, le radiologiste prendra ses repères sous contrôle échographiques ; il procèdera par la suite à l'injection de la substance anti-inflammatoire. Cette intervention ne dure, le plus souvent, pas plus de quelques minutes.

La durée de l’examen

Le temps peut varier mais généralement, en tenant compte de l'examen échographique préalable, la durée est d'environ 15 minutes.

Services offerts en échographie

Voici la liste des services offerts en échographie. Après la réalisation de votre examen, nous serons en mesure de vous remettre le compte-rendu en main propre. Une copie du rapport sera transmise à votre médecin.

  • Abdominale
  • Abdominale avec Doppler
  • Abdominale & pelvienne
  • Cardiaque
  • Clarté nucale et dépistage prénatal
  • Doppler cervico-encéphalique
  • Doppler veineux
  • Pelvienne
  • Pelvienne avec ou sans endovaginale
  • Testiculaire
  • Thyroïdienne
  • Tissus mous

Quel est le médicament utilisé ?

Nous utilisons permièrement de la Xylocaine 1% pour anesthésier l'articulation afin de rendre la procédure moins douloureuse. Par la suite, dans la plupart des cas, nous utilisons un dérivé de la cortisone qui est bien connu pour son très faible taux d'effets secondaires. Le médicament utilisé provoque rarement des malaises compte tenu de la très petite dose utilisée.

Est-ce douloureux ?

L'examen peut-être inconfortable chez certaines personnes. Par contre, une excellente anesthésie locale permet de réaliser la procédure avec un minimum d’inconfort.

Puis-je être accompagné ?

Oui, il est possible d'être accompagné.

Puis-je conduire ?

De façon générale, vous pourrez conduire. Cependant, si le radiologiste juge qu'il est impossible pour vous de prendre votre véhicule, il vous en fera part.

Puis-je manger avant l'intervention ?

Oui, il est préférable de ne pas être à jeun.

Puis-je retourner au travail aujourd'hui ?

Tout dépend de votre travail. Nous vous suggérons de consulter votre médecin traitant.

Puis-je subir mon traitement de physiothérapie aujourd'hui ?

Le radiologiste vous informera selon la procédure qui a été faite.

Combien d'infiltrations peut-on recevoir ?

Un maximum de trois par année pour un même site. Vous devez attendre un mois pour une infiltration au même endroit et deux semaines pour un site différent.

En combien de temps vais-je voir une amélioration ?

Généralement, le résultat attendu peut nécessister 48-72 heures. Il arrive parfois que le patient éprouve un peu plus de douleur pendant les premières 24-48 heures. Si tel est le cas, nous vous conseillons de prendre l'anti-inflammatoire que vous utilisez habituellement pendant cette période passagère.

Quand doit-on s'inquiéter ?

Il est anormal de faire de la fièvre.

Faire de l'urticaire et avoir des difficultés respiratoires peut annoncer une réaction allergique significative. Il est anormal d'avoir un important gonflement articulaire.

Nous vous conseillons de consulter votre médecin pour toute urgence ou question additionnelle.

  • Restez en contact

Écho-Médic (Public)

1575, boul. de l'Avenir, suite 110, Laval, Qc, H7S 2N5

450.668.3246 ou 1.877.664.ECHO (3246)

Heures d'ouverture

  • Lundi au jeudi - 7h30 à 16h30
  • Vendredi - 7h30 à 15h

Écho-Médic (Privé)

20865, chemin de la Côte Nord, suite 201, Boisbriand, Qc, J7E 4H5

450.818.0340

Heures d'ouverture

  • Lundi au jeudi - 8h à 16h
  • Vendredi - 8h à 15h

Réso-Médic (Privé)

1575, boul. de l'Avenir, suite 110, Laval, Qc, H7S 2N5

450.668.3246 ou 1.877.664.ECHO (3246)

Heures d'ouverture

  • Lundi au jeudi - 7h30 à 16h30
  • Vendredi - 7h30 à 16h